Petit bonheur simple #2: Observer les chevaux

J’ai toujours aimé les chevaux, d’aussi loin que je me souvienne. La compagnie et la douceur de ces beaux êtres fascinants est un souvenir lointain, frêle et vivace, persistant. Leur présence m’apaise, me procure le bonheur et la sérénité immenses. Observer les chevaux de loin ou de près, recevoir une caresse furtive d’un museau velouté, offrir une friandise croquante, plonger la main dans la jolie crinière rebelle, faire une balade silencieuse côte à côte ou bien monter en selle et galoper entre ciel et terre, à une hauteur qui n’existe pas… Tous ces moments sont doux et précieux à mes yeux. Partager quelques instants avec ces créatures majestueuses comme sorties tout droit d’un tableau de Géricault est un petit bonheur simple et délicieux que j’aime savourer. Parfois c’est ma petite madeleine de Proust, parfois c’est mon « ici et maintenant ».  Une joie immense et sans égal, toujours. Que je compte transmettre à mes petits, déjà enchantés par les « dadas ».

horsesworld

dada jument poulain dans le près

horsesplanet horseslove

Crédit photos  –  Annie Spratt via Unsplash

2019-10-26T00:28:18+00:00 26. 10. 2019|Slow Life|0 Commentaire

Laisser un commentaire