Maternage proximal #3: Dormir ensemble

Dormir ensemble avec son enfant, dans le même lit ou dans la même chambre, est un sujet épineux mais d’abord et avant tout un choix réfléchi. Dormir ensemble ou pas se décide, parfois s’impose, dure ou pas, se vit et s’adapte au quotidien familial. Notre fille étant allaitée au sein, nous avons choisi le cododo pour pouvoir nous reposer tous les trois la nuit et éviter la fatigue à tout prix. Il est beaucoup plus facile de gérer les tétées nocturnes d’un bébé allaité à la demande lorsque ce dernier dort près de vous.  Très vite nous avons abandonné le lit bébé qui nous a très peu servi, enfin si – pendant quelques semaines nous l’avons utilisé pour ranger le linge à plier une fois sorti de la machine à laver… Dans cet article je vous propose de revenir sur les bienfaits du cododo confirmés par la pratique, sans oublier quelques règles de sécurité.

Dormir ensemble est rassurant

De manière générale, l’obscurité est une source d’inquiétude chez les enfants et les adultes. Dormir avec ses parents est sécurisant pour le tout-petit. L’inquiétude de l’entrée dans la nuit et les cris du soir du nouveau-né, vous connaissez peut-être? Comme le dit Philippe Grandsenne dans son superbe ouvrage Bébé dis moi qui tu es, « Bébé est un fœtus dehors ». En effet, un nouveau-né a besoin de trois mois environ pour se régler jour-nuit, puisque avant la naissance son rythme etait complètement à l’opposé du notre. Il a besoin de notre présence comme jamais, de proximité, de chaleur, de contact. Dormir ensemble permet de le rassurer (odeur, voix, chaleur familières) et de l’apaiser efficacement. Chez les bébés plus grands, cet apaisement est nécessaire lors des poussées dentaires et d’autres désagréments. Du côté des parents, on s’assure facilement que le bébé va bien, qu’il n’a pas trop chaud ou froid, que sa respiration est régulière, etc.

Dormir ensemble est reposant

Les tétées nocturnes (au sein ou au biberon) sont très fréquentes et peuvent durer longtemps, notamment les premiers mois. Pas de repos pour les parents, entre les tétées/biberons de nuit et les nombreux réveils qui s’imposent. Il devient vite très usant d’entamer une nouvelle journée après avoir passé une nuit fatigante. Lorsque le sommeil est partagé, l’enfant s’endort plus vite puisqu’il est rassuré, la maman ne se réveille quasiment pas lorsqu’elle allaite au sein et s’endort très vite également (vive la prolactine!), un biberon peut être posé préalablement sur la table de nuit et donné au lit dans le cocon familial et il est plus facile de tourner à deux sans devoir aller chercher Bébé dans son lit. Le sommeil partagé permet à tout le monde de se reposer un minimum et de pouvoir commencer la journée en pleine forme.

Dormir ensemble facilite l’allaitement maternel

Les tétées régulières sont nécessaires pour une bonne mise en place de l’allaitement. L’allaitement nocturne est un excellent moyen d’entretenir la lactation en quantité nécessaire pour les besoins du tout-petit. Je ne le dirai jamais assez, le fait de ne pas devoir se lever dans la nuit pour donner la tétée est un avantage immense, la fatigue est néfaste pour l’allaitement, pour le lien parent-enfant, pour le couple. Se reposer vraiment permet d’éviter beaucoup de stress et de mener à bien son projet d’allaitement, quelque soit sa durée!

Dormir ensemble en toute sécurité

Voici 5 petits rappels concernant les conditions nécessaires pour pratiquer le cododo:

1/ Dormir sur un matelas de qualité, propre, ferme et plat, sans coussin ni couverture pour Bébé, ce dernier peut être installé dans sa gigoteuse si nécessaire

2/ Veiller à la température de la pièce: il ne doit pas faire ni trop chaud, ni trop froid: 19° suffisent

3/ Rester vigilants à ce que le Bébé ne tombe pas du lit, ne jamais le laisser seul. Nous avons dormi pendant longtemps sur un matelas posé au sol, c’était plus rassurant et plus simple, notamment lorsque notre fille a commencé à vouloir sortir du lit par elle-même

4/ Ne pas laisser dormir un nourrisson et des enfants plus grands dans le même lit; nos amis les animaux de compagnie ne doivent pas s’installer dans le lit non plus

5/ Dormir ensemble est incompatible avec l’usage de la cigarette, de l’alcool, de la drogue

Le choix de dormir ou pas avec son enfant reste un choix personnel. Accueillons-le avec bienveillance et empathie. Derrière cette décision se trouvent des êtres vivants, une grossesse et un accouchement dont nous ne connaissons pas l’histoire. Il n’y a pas de bien ou de mal faire. On fait de notre mieux.

Crédit photos –  Annie Spratt via Unsplash

2019-09-07T02:12:55+00:00 2. 4. 2019|Vie de famille|2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Hélène 2 avril 2019 at 20 h 38 min - Reply

    Je crois que ma prolactine est en panne 😅😅.
    Je pratique cododo depuis la naissance avec mon bébé chou de 4 mois au début dans un lit cododo et maintenant il s’endort dans son lit cododo mais dès me premier réveil donc vers minuits nous rejoint pour finir la nuit dans notre lit sinon pas moyen de le rendormir ^^
    Mais depuis le début je me réveille complètement dès qu’il bouge un orteil et je mets de loooonngues minutes à me rendormir…
    Du coup ça fait 4 mois que je suis tellement épuisée que je vis dans un genre d’état second… À tel point que j’ai essayé 2 nuits de le mettre dans son lit de grand mais c’est encore pire ^^.
    Donc tant pis je dors par micro sieste et dans des positions hyper bizarres et je me réveille en ayant mal partout 😅

    • Catherine 22 mai 2019 at 10 h 05 min - Reply

      Oui, ces petits lutins prennent énormément de place! Notre aînée a deux ans maintenant, toujours en cododo, mais elle prend de plus en plus d’autonomie. J’espère que nous aurons la patience d’attendre son envie de dormir seule, il paraît que cela arrive plus vite qu’on ne le pense. En attendant, je me dis que cette proximité est temporaire et surtout Unique, très bientôt ils n’auront plus besoin de nous « coller » autant, je le vois déjà… Toutefois, le cododo doit nous correspondre et ne pas nous priver de sommeil non plus, ne te sens pas coupable si tu souhaites faire dormir ton petit cœur seul dans son lit un jour. Les enfants s’y adaptent très bien et le besoin de contact pourra aussi être comblé en journée. Merci de ton retour et plein de courage, le rôle des parents est loin d’être facile mais il est tout de même merveilleux!

Laisser un commentaire