Lila: les illustrations qui sentent bon le soleil du Sud

Lila: les illustrations qui sentent bon le soleil du Sud

L’hiver s’approche à grand pas! Je vous propose de chasser le froid et la grisaille un instant et de venir vous ressourcer dans l’univers doux et coloré de Lila Lefranc, une dessinatrice basée sur Marseille dont les jolies illustrations sont inspirées de la nature et de ses voyages. Vous allez en prendre plein les mirettes, c’est promis!

 

Quel est ton parcours?

J’ai grandi en Charente Maritime, j’ai vécu 9 ans à Paris où j’ai fait mes études en design textile et mode à l’école Duperré. Après mon diplôme j’ai commencé à travailler dans les studios de prêt-à-porter de luxe, c’était une expérience très enrichissante car j’étais en contact tous les jours avec des artisans incroyables: des personnes qui travaillaient la marqueterie de marbre pour en faire des boutons, des brodeurs et brodeuses dans des petits ateliers, des métiers où l’intelligence de la main est au centre et qu’il faut absolument soutenir. Mais un milieu qu’il faut aussi questionner sur certains points. Ma passion c’était l’artisanat, la beauté des tissus, des techniques traditionnelles. En déménageant à Marseille je ne voulais pas travailler pour des entreprises de fast fashion et je me suis lancée dans l’illustration un peu par hasard via mon compte Instagram, une commande en entraînant une autre!

Quand as-tu commencé à dessiner?

Comme tout le monde j’imagine – très tôt! Mais j’ai continué jusqu’à maintenant avec plus ou moins d’énergie ! Enfant je disais que je ne ferais pas un mais trois métiers : écrire des livres pour les enfants, construire des maisons et soigner des gens !
IMG_2002

Vie freelance: pourquoi et comment t’es-tu lancée à ton compte ?

Je postais des illustrations sur mon compte Instagram pour retrouver un peu de créativité après avoir quitté mon travail à Paris. J’ai eu une première commande que je voulais pouvoir facturer et déclarer correctement donc je me suis lancée en micro entreprise (j’avais déjà travaillé en tant qu’autoentrepreneur pendant un an durant mes études, quelques années avant).

Ce qui tu aimes le plus et le moins dans ton métier de dessinatrice ?

J’adore la liberté de travailler d’où je veux, de pouvoir moduler mes horaires si besoin, de m’être rapprochée de beaucoup de personnes créatives en me lançant et de participer à la naissance de beaux projets. J’aime moins le fait de devoir tout gérer de A à Z, d’avoir l’impression parfois de courir partout et d’oublier la moitié de ma to do list! Je trouve encore mon rythme et mon organisation alors je pense que ça ira de mieux en mieux.

 

IMG_1590

Le projet professionnel ou l’illustration dont tu es la plus fière à ce jour ?

Ce qui me rend fière c’est de participer à des projets qui ont du sens ! Des collaborations avec d’autres entrepreneurs etc! Chaque projet est stimulant et me rend fière de faire ce métier.

Tu as a animé des ateliers artistiques pour les jeunes enfants au musée des Arts Décoratifs de Paris et des ateliers de sérigraphie pour personnes isolées. Peux-tu nous en dire plus sur cette expérience?

C’est un travail que je faisais en parallèle de mes études un jour par semaine je travaillais pour l’atelier Cochenko à Saint-Denis, qui n’existe plus aujourd’hui. J’animais régulièrement des ateliers de sérigraphie pour des personnes, qui pour certaines venaient d’arriver en France, ne connaissaient pas grand monde. On réfléchissait ensemble à des motifs pour sérigraphier des carrés de papier peints pour décorer un mur de chambre d’enfant ou du salon -, c’était l’occasion de regrouper plusieurs habitant(es) du quartier autour d’un atelier !
Un jour par semaine je donnais des cours à des enfants d’école primaire en lien avec les expositions du musée des arts décoratifs! J’ai beaucoup aimé ce contact, la pédagogie autour des ateliers enfants. Je devais imaginer les thèmes qui leur plairaient, acheter le matériel adéquat, construire tout un univers chaque semaine avec eux!

Tu nous racontes ta journée type?

Je me lève vers 8h00, prends le temps de me lever tranquillement car je ne suis pas très matinale, je prends une douche, j’enfile des vêtements confortables pour et c’est parti pour la journée ! Je traite d’abord mes mails et messages Instagram puis je commence mon planning que je prévois toujours la veille. Ainsi, je sais sur quoi je dois avancer sans trop me poser de questions et je remercie la Lila de la veille d’avoir «pré-mâché le travail». Je travaille selon les jours sur des commandes pro en cours, les envois de ma boutique en ligne, de l’administratif, ou la création de nouveaux projets plus personnels: illustrations, nouvelles impressions, créations de produits pour ma boutique.

IMG_2003

Quelle est ta façon de t’épanouir au quotidien?

Je suis plutôt inquiète de nature, je me pose toujours 1000 questions alors j’essaye d’apprendre à lâcher prise et prendre un peu plus les choses comme elles viennent, c’est déjà un gros travail au quotidien mais c’est important pour que je puisse être épanouie 🙂

Quelles sont tes activités de reconnexion préférées?

Une ballade quotidienne, voir la mer, avoir les rayons du soleil dès que possible,  être dans la nature au calme, prendre un bon goûter et passer du temps en famille.

Quel est ton livre/blog/podcast préféré du moment?

Je n’ai pas d’enfant mais j’écoute systématiquement tous les épisodes de Bliss Stories et de La Matrescence, ça me fascine, je suis passionnée par ces récits, ces histoires uniques ! J’aime aussi écouter des podcasts sur l’illustration comme sens créatif !

Aurais-tu un petit mot à ajouter?

Merci pour cette jolie interview 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *