Nadège: une autre conscience de bonheur en famille

Nadège: une autre conscience de bonheur en famille

Je vous propose de rencontrer Nadège, maman et ambassadrice de l’accompagnement respectueux de l’enfant. Fondatrice du blog Un amour au naturel, elle accompagne les familles dans leur cheminement vers la parentalité authentique et respectueuse en livrant des outils simples, efficaces et ludiques. Passionnée par l’Enfant, les pédagogies alternatives et les différentes techniques de bien-être, Nadège nous invite à semer des graines de bienveillance qui un jour deviendront de jolies pousses dans un monde sans violences éducatives!

Peux-tu te présenter?

Euh…oui, je vais essayer 😉 Je suis Nadège, maman de deux petites filles. Je suis infirmière puéricultrice de profession et je travaille en structure petite enfance à ce jour. Je me suis formée pour devenir conseillère ne portage bébé, instructrice en massage bébé et professeur de yoga pour enfants. Je suis passionnée par tout ce qui touche à l’enfant, son développement et son bien-être.

Peux-tu nous parler de ton cheminement vers l’éducation respectueuse?

Et bien ça a commencé lorsque j’étais enceinte de notre fille aînée. Je suis tombée sur des blogs qui expliquaient comment vivre autrement avec les enfants. Et j’ai lu. Je me souviens que je me disais « ah mais ça semble logique en plus ». Donc j’ai suivi leurs conseils, puis j’ai commencé à lire I. Filliozat. Et ensuite, de par mes formations et mon travail, je suis toujours allée un peu plus loin. On avance petit à petit mais j’ai la chance d’avoir un mari qui est sur le même chemin que moi. Un réel soutien.

Comment définirais-tu ton type de parentalité?

Je dirai que c’est une parentalité d’égal à égal. J’essaie d’être là pour mes filles tout en leur laissant un maximum d’autonomie. Je me vois comme un soutien à leur épanouissement. Il n’y a jamais eu de violences physiques, ni de punition, ni chantage ou autre. Parfois je crie… Parfois je sens que c’est un peu comme si c’était ma propre mère qui parlait et que j’étais spectatrice de la scène. Alors qu’en fait, c’est moi qui parle. J’avance, et quand je vois le chemin parcouru je suis heureuse. J’essaie d’apporter aussi beaucoup de pratiques bien-être à nos filles comme le yoga, la relaxation, la méditation, les hypnoses…

Allaitement non écourté et le sevrage naturel d'un bambin

Quelle est ta façon de pratiquer le maternage proximal? Peux-tu nous parler de ton expérience?

Allaitement, portage et cododo sont les maîtres mots me concernant. J’ai allaité ma fille aînée seulement six mois. Nous l’avons beaucoup porté, gardé dans notre chambre deux mois. Et puis on a évolué. Pour notre deuxième fille, je l’ai allaité quatre ans, on avait un vrai lit cododo, je n’ai jamais eu de poussette. A ce jour, on les porte encore beaucoup dans les bras, dès qu’elles en ont besoin. Elles dorment encore souvent avec nous. Et ça nous convient à tous. Ces années passent tellement vite, que je ne vois aucune raison de ne pas être à leur écoute et de ne pas en profiter.

Selon toi, comment peut-on cultiver l’empathie et la patience indispensables pour un accompagnement respectueux des enfants? 

Je pense qu’il y a des notions à avoir et à garder en tête en toutes circonstances : « un enfant n’est naturellement bon et empathique, il ne fait rien contre nous». Ensuite, se dire qu’il souffre quand ça ne va pas, quand il crie ou tape. C’est pulsionnel et il ne sait pas faire autrement. A nous adultes de lui donner des idées pour faire autrement, pour vivre ses émotions en toute sécurité. Pour l’empathie, regardez votre enfant droit dans les yeux. Créez-vous une bulle de protection dans laquelle vous vous enfermez tous les deux. Le reste n’existe plus. Souvent on ressent la pression du regard extérieur ou des commentaires de chacun autour. Faites-y abstraction. Sans vous, votre enfant va mettre du temps à aller mieux.

Dans ta vie professionnelle et familiale tu utilises plusieurs outils pour effectuer un travail sur les émotions (CNV, sophrologie, respiration – entre autres). Peux-tu nous en dire un peu plus? 

Pour moi, c’est indispensable. Je n’y arriverai pas sans tout ça. Ce sont des outils qui permettent de se sentir bien soi-même pour commencer. Parce que si l’adulte est épuisé, ne se sent pas bien, broie du noir ou autre, il n’aura pas de patience et sera intolérant au bruit et frustration que pourra vivre son enfant. Donc prendre soin de soi est vraiment important. Ensuite, quand on utilise toutes ces techniques, qu’on comprend enfin tous les bienfaits que cela apporte, on ne peut que les proposer aux enfants. Le yoga et la relaxation par exemple, permettent à l’enfant de se défouler et de se détendre. D’arriver à un moment de plénitude et de calme intérieur. La CNV (communication non violente) permet de parler à l’enfant en douceur, sans l’accuser de quoi que ce soit. De faire l’état des lieux sur nos besoins et sur ceux de l’enfant. On entre dans une communication qui est juste pour chaque membre de la famille.

Quelle est ta façon de t’épanouir en tant que femme et maman?

Je ne sais pas. Je suis mes valeurs, mes envies et ce qui résonne en moi. Je n’écoute plus les conseils venant de droite et de gauche. Nous avons un équilibre dans notre couple et dans notre famille qui s’est instauré. Je pense aussi grâce à la communication et l’honnêteté. Et à l’écoute de chacun.

Pratique de yoga en famille et éducation bienveillante en pleine conscience

Quelles sont tes activités de reconnexion en famille préférées?

Quand on pratique le yoga tous les quatre ensemble, quand on se met à danser et chanter comme des fous. Quand on part tous les quatre. Mais aussi quand on se met à créer quelque chose ensemble comme des ojos de dios par exemple.

Quelles sont tes sources d’inspiration?

J’en ai tellement et d’univers différents… Je ne sais même pas. Je pioche à droite à gauche ce qui me fait vibrer!

Quel est ton livre/podcast préféré du moment?

Le podcast le Nid de Léa Je ne suis pas jolie et celui de La Matrescence de Clémentine Sarlat .

Aurais-tu un petit mot à ajouter?

Juste Merci à toi <3

Merci infiniment à Nadège pour cet échange extrêmement inspirant! Je vous laisse découvrir son univers authentique et bienveillant ainsi que son engagement passionnant à travers son site, son blog  et sa page Instagram @unamouraunaturel

Crédit photos – Nagède Pétrel, Un amour au Naturel –  Annie Spratt via Unsplash



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *